La Lettre de Léosthène

Analyse Géopolitique

Posts tagged “désordre

Chaos au Brésil, à qui profite le crime ?

Posted on 18 mai 2016

La santé et la stabilité des grands pays émergents inquiètent le FMI comme la Banque mondiale. Pourtant, il n’y a pas encore un an, en juillet 2015, Laurence Daziano, maître de conférence en économie à Sciences Po, pouvait écrire pour les Echos, à l’occasion de leur septième sommet à Oufa, en Russie centrale : « une autre gouvernance mondiale s’organise autour des BRICS », nous le relevions ici (1). Depuis ? Des cygnes noirs sont apparus qui ont mis à mal la belle ambition exprimée par le président russe d’un monde « polycentré », libre de transformer l’ordre mondial et de contester la domination de l’Occident. Le dernier, et le plus étonnant, est survenu avec l’éviction, en théorie pour 180 jours, de la présidente brésilienne Dilma Rousseff…

En Asie aussi, un terreau propice au désordre

Posted on 2 décembre 2015

« Les grands sommets routiniers de l’Asie sont confrontés au retour du tragique » constate le sinologue François Danjou en évoquant le climat des sommets de l’APC (Asia Pacific economic cooperation) les 18 et 19 novembre, de l’ASEAN (Association des nations de l’Asie du Sud-est) et des pays de l’Asie de l’Est (21 novembre). En effet, « une longue et très violente série d’attentats, toujours perpétrés contre des cibles civiles, vient de secouer la planète », qui ont fait pour les mois d’octobre et de novembre 2015 plus de 1300 morts de par les actions des « différentes mouvances terroristes dont les plus meurtrières sont Boko Haram et l’Etat islamique. Les pays les plus touchés ont été le Nigeria (226 morts), la Russie (224 dans l’explosion…

Iran : un accord à inconnues multiples

Posted on 22 juillet 2015

Après douze années de tensions et des mois de négociations ardues avec le groupe dit P+5 (Chine, Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie plus l’Allemagne), l’Iran a conclu le 14 juillet dernier un accord sur le programme nucléaire de Téhéran. Un accord approuvé à l’unanimité (résolution 2231) le 20 juillet par les quinze membres du Conseil de sécurité des Nations Unies. « Cet accord, dont les grandes lignes avaient été fixées dans un premier texte le 2 avril, encadrera le programme nucléaire de Téhéran pendant au moins dix ans en échange de la suspension progressive des sanctions économiques qui pèsent sur l’économie du pays et notamment sur ses exportations pétrolières » (1).

Désordre en Bosnie : le retour aux réalités

Posted on 14 novembre 2007

“ Depuis le jour de la Toussaint, la Bosnie n’a plus de Premier ministre. Le titulaire du poste, le Serbe Nikola Spiric, a démissionné pour protester contre l’ingérence de la communauté internationale. Cette situation inquiète tout particulièrement l’Union européenne qui a pris le relais de l’Otan et de l’ONU pour garantir, avec 2 500 hommes, la paix instituée en 1995 par les accords de Dayton ” écrivait Hélène Despic-Popovic pour le quotidien Libération, le 10 novembre 2007 (1). Nous sommes bien dans les Balkans, en Bosnie Herzégovine, capitale Sarajevo, et très exactement dans les convulsions issues de la désintégration programmée de la Yougoslavie.