On a vu cet été apparaître, dans cette région moyen-orientale ravagée par la guerre depuis 2003 et l’invasion américaine de l’Irak, un « Etat islamique » dont personne n’avait prévu l’émergence. Un Etat ? La difficulté à le nommer (EIIL, DAESH, ISIS…) est très révélatrice : de quoi s’agit-il ? Le colonel et historien militaire Michel Goya remarquait, en août dernier, en réfléchissant à ces « Légions dangereuses » (1) : « L’armée de Daech, c’est la force de Falloujah, ou celle qui a affronté les Français au Mali en 2013, multipliée par trois ou quatre…». Le rapprochement entre les deux situations est intéressant : d’une part parce que dans tous les cas, les combattants se réfèrent à un islam intégriste, d’autre part parce qu’aucun…