“ Les bagarres devant les boulangeries de pain subventionné sont devenues quotidiennes et font la une des journaux. Au moins 15 personnes qui tentaient d’acheter du pain sont mortes dans plusieurs régions d’Egypte. Il y a encore quelques jours, la police a été envoyée dans la banlieue de Hélouan, au sud du Caire, pour empêcher que les funérailles de deux jeunes hommes ne finissent en vendetta généralisée : les deux victimes ont été tuées lors d’une bagarre pour le pain qui a dégénéré en bataille rangée entre deux familles qui a également fait 17 blessés ” (1). La presse égyptienne décrit quotidiennement les échauffourées, le mécontentement – le désespoir – des familles qui attendent pendant des heures de pouvoir acheter l’élément de base de…