« La Russie et l’Egypte sont des partenaires traditionnels, des partenaires historiques de long terme. Notre coopération est fondée sur une amitié qui n’est pas conditionnelle entre nos nations. Nous suivons avec beaucoup d’attention les développements politiques dans votre pays et nous souhaitons tout le succès possible aux dirigeants égyptiens sur le chemin de la paix et de l’accord national » (1). Le 13 février dernier, Vladimir Poutine recevait à Moscou le maréchal Abdelfattah Al-Sissi, vice premier ministre, et ministre de la Défense égyptien ainsi que Nabil Fahmy, ministre des Affaires étrangères. Lesquels avaient rencontré, plus tôt dans la journée, leurs homologues russes, Sergueï Choïgou pour la Défense et Sergueï Lavrov pour les Affaires étrangères.